Une statue de bronze pour Greta

Canada | Europe | UK | USA

Est-il possible d’établir un lien entre la jeune Greta Thünberg, qui se voit gratifiée d’une statue bronze par une université qui l’encense pour son militantisme, avec la défloraison publique, à l’aide d’une banane, du jeune Clayton Pettet, lors d’une performance artistique, avec l’opéra Don Giovani de Mozart, dans laquelle certains personnages sont transformés en toxicomanes évoluant dans les détritus d’une culture de consommation peuplée de prostituées, de psychopathes et de vauriens, avec des antispécistes, qui refusent aux aveugles des chiens d’assistance, et qui suggèrent, dans le même souffle, de cohabiter avec des punaises de lit ? En fait, un lien unit effectivement tous ces événements, c’est celui de penser le réel dans un Occident qui a lui-même décidé de sa propre déconstruction.